Transports

Accastillage : comment choisir la bonne poulie ?

  • 3 juillet 2019
accastillage-bateau

La poulie est un type d’accastillage qui existe en plusieurs familles avec pour chacune des caractéristiques qui déterminent leurs usages sur un voilier. Il existe 3 familles de poulies qui se différencient par leur surface de rotation dont la poulie avec billes, la poulie sans billes et la poulie à rouleaux. En marge de ces 3 familles principales, les poulies sans réa, aussi appelées à friction qui n’ont aucune pièce mobile.

Les poulies à billes

Pour ce type d’accastillage, la rotation du réa est assurée par des billes. Lorsque vous vous rendez en magasin, ces pouilles sont incontestablement les plus agréables, car vous pourrez faire tourner le réa à la main et vous entendez chanter les billes durant quelques secondes. En proposant une faible surface de contact, les billes limitent le frottement. On installe ces poulies principalement sur les écoutes de spis. Ici, la charge n’est pas trop importante, alors qu’il faut embarquer rapidement.

Les poulies sans billes

Les poulies sans billes sont un  article d’accastillage équipé de réa qui tourne sur un axe. Ces poulies supportent de fortes charges de travail, mais offrent un coefficient de friction élevé. Il s’agit en quelque sorte de la poulie à tout faire notamment, celle qui répond présent dans toutes les circonstances. Par ailleurs, il s’agit de la poulie la moins cher du marché. Malgré le fait qu’il n’est pas le modèle le plus esthétique du marché et même si le réa ne joue pas la toupie quand vous le lancez avec le doigt, cette poulie sera aussi à l’aise sur une drisse au pied de mât que sur un palan d’écoute de grand-voile.

Les poulies à rouleaux  

En changeant les billes par des rouleaux, on réduit la déformation sous forte charge et l’on conserve une bonne glisse. C’est donc la bonne poulie capable de tout : forte charge et bonne glisse.

 

Avis

No Comments Found